Design web par François Bluteau

l y avait au Portage de la Grande Rivière du Chêne, tout près du rang St-Michel et du rang St-François un fort bel endroit, facile à écluser et

dominé par les berges de la rivière qui y sont d’une grande élévation. M. Legendre n’avait pas tardé, dans ses courses, à remarquer les avantages nombreux que présentait le site et le signala à Monsieur De Lotbinière (Les annales de Lotbinière, abbé Paradis page 196) :

I

Monsieur,

J’ai l’honneur de vous informer qu’en conséquence de votre lettre du 19 août dernier, j’ai visité le terrain et j’ai finalement tracé les lignes en continuation de la base du village St-François pour faire le chemin qui doit conduire à votre moulin projetté sur la grande Rivière du Chêne; ce chemin pafsera partout sur un terrain très sec; il y aura plusieurs côtes dans les dix arpens partant du moulin mais aucune ne sera extraordinaire.

Dans la partie de terre non concédée il y a d’excellent terrain très peu éloigné du moulin à une petite distance du moulin sur les terres non concédées il y a une jolie prairie que l’on peut agrandir à peu de frais.  La veuve Portelance jouis de cette prairie.

Votre moulin sera dans un bon endroit, la pierre y est en abondance; à peu de frais l’on en ramafserait pour bâtir plusieurs moulins…